20/10/2013

Zosio (72)

 

Oui, je suis peu présente en ce moment, je vis sur une autre planète, la planète zénitude…

 

Je travaille beaucoup sur le livre.  Je réfléchis, au livre, à moi, à tout.

 

Je me réconcilie, je salue la mère de Dam qui n’en revient pas et me répond avec un grand sourire, je retrouve des relations de pure camaraderie avec le même Dam, le point du remboursement de sa dette étant résolu (pour l’instant), je vais à mes réunions AA, et je rêve beaucoup durant la nuit, des rêves bousculant comme toujours, côtoyant la mort de mes parents, et reliant les trois sœurs, y compris la défunte, et toujours sans le petit-frère.  Je m’interroge vraiment du pourquoi de sa disparition, je devrais dire de sa définitive non-apparition !  C’est comme s’il n’avait jamais fait partie de la famille…  Etrange ce gommage d’un membre de la fratrie alors que nous étions très proches jusqu’à ce que je quitte la maison quand il avait 10 ans.

 

Et puis, je me crée ma nouvelle philosophie basée sur la paresse d’un côté : se disputer fatigue beaucoup, donc, la zénitude est ma parade.  Et d’un autre côté, sur une phrase de mon frère de cœur : l’amour doit se conjuguer avec l’auxiliaire « être » plutôt que l’auxiliaire « avoir ».  Alors, je me complais dans le platonique pur et dur, mais ce que j’aime surtout, c’est ma vie, la vie !  Enfin dépourvue d’envies, de jalousie, de rancœur…

 

Rien, juste besoin de rien, et heureuse de tout…

 

19:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Suis 100% d'accord avec ce que tu écris et suis super content pour toi :-)

Écrit par : Un homme | 21/10/2013

Répondre à ce commentaire

Merci Homme !
Heureuse que mon avis soit partagé, et heureuse de vivre ces instants riches et précieux.

Écrit par : Zosio | 21/10/2013

Répondre à ce commentaire

Je t'aime ! :-)

Écrit par : Cédric | 25/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.