23/11/2013

Zosio (76)

 

Rare doit être le qualificatif de ma présence ici, pour deux raisons : la première est que je me penche sur le bouquin pratiquement tout le temps, la seconde est que je travaille beaucoup pour mon gagne-pain, mais également pour ma maison.  Il paraît que la frénésie du nettoyage est un symptôme secondaire de l’arrêt de la consommation de boissons alcoolisées, ce que je conçois facilement car les derniers temps, je commençais le rangement partout à la fois et je n’achevais rien !  Je laissais tout comme ça, au milieu de la danse !

 

De plus, mes rêves nocturnes me poursuivent toute la journée, et en ce moment, ils sont troublants, envahis de personnes que je ne vois plus, ou très occasionnellement, comme une ancienne collègue dont je rêve sans arrêt, mais avec son premier mari !  Et elle y apparait telle que je l’ai connue, très conventionnelle, très polie, très gentille, mais ne se rendant compte de rien de ce qui se trame derrière son dos.  Il est vrai que j’ai vécu son divorce avec elle, et je l’ai décelé bien avant elle.

 

Et je suis toujours dans une école très rigide, mais pas en tant qu’élève, j’ignore d’ailleurs ce que je fais là…  Ensuite, il y a ces déménagements que je continue d’entreprendre, dans le quartier de la première maison que nous avions achetée avec mon premier mari, actuellement mon locataire, le papé.  Pire encore, je continue de partager sa vie, j’arrête mes comptes puisque je reviens dans la vie de couple !  Tout cela sans amour pour lui, mais je reviens à la maison conjugale et nous partons vivre à peu de distance de là.  J’ai encore ma vieille voiture, ma Visa, complètement déglinguée, et je ne sais plus où je dois aller chercher le fils.  Dans quel institut est-il cette semaine ?

 

Je ne vis pas une histoire cohérente dans mes rêves.  Cela doit ressembler à ma vie actuelle qui me semble bien vide d’éléments essentiels à mon bien être.

 

Puis, je rêve aussi de mes parents, de mon père dont je pleure la disparition, et je me vois avancer dans la rue, semant des couverts de table, comme le petit Poucet semait ses cailloux, errant dans le village voisin de mon enfance…

 

Un certain malaise existentiel encombre mon esprit pour l’instant…

 

20:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

Oui, les rêves sont toujours incohérents, ils sont la somme d'éléments réels mis dans le désordre, découpés, superposés, assemblés sans queue ni tête par un cerveau qui, pendant la nuit, aime à brouiller les connexions et à échafauder des histoires à dormir debout...

C'est en tout cas ainsi que je vois les choses concernant les rêves du sommeil. Je ne vois absolument rien à interpréter là-dedans. Ce sont juste des élucubrations du cerveau... :-)

Je te souhaite le meilleur encore et toujours. :-)

Plein de belles choses pour toi !

C'est toujours un plaisir de te lire...

Écrit par : Cédric | 23/11/2013

Répondre à ce commentaire

Tu dois avoir raison, j'aimerais effacer ces images dès mon réveil, elles arrivent à me contaminer pour toute la journée suivante...
Biz

Écrit par : Zosio | 23/11/2013

Répondre à ce commentaire

Ce qu' il y a de bien avec ces rêves, c' est qu'au réveil tu peux te dire : Ouf, ce ne sont que des rêves !!! Alors tu en laisses la pollution à la barrière de ta journée .

Écrit par : Pierrot Bâton | 25/11/2013

Répondre à ce commentaire

Oui, mais en fait, là où ça m'impressionne, c'est que j'ai un jour fait un rêve qui s'est déroulé à l'identique quelques mois plus tard, et me m'en suis rendue compte en vivant la situation, c'était très impressionnant !
Et au réveil de ce rêve, je pensais qu''il était parfaitement idiot, impensable...

Écrit par : Zosio | 25/11/2013

Répondre à ce commentaire

N'était-ce pas plutôt une "sensation de déjà-vu" ?

Ou alors, c'est simplement que vu les milliers de rêves que le cerveau échafaude, il est normal que certains, parce qu'il sont plus réalistes ou simplement par hasard, décrire un situation qui sera réellement vécues.

C'est comme si on faisait des milliers d'hypothèses sur le futur, il est normal qu'il y a ait au moins quelques-unes de ces hypothèses qui s'avèreront vraies...(je sais c'est un pléonasme) :-)

Juste une question de statistiques...

Vu que durant le sommeil le cerveau utilise des vrais éléments de nos vies, il est logique que certaines fois ils les assemblent d'une telle façon que le scénario du rêve coïncide avec une vrai situation future vécue.

Voilà ce que je pense personnellement. :-)

Bizz

Écrit par : Cédric | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

Je reviendrai sous peu à ce rêve "prémonitoire" lors d'un post...

Écrit par : Zosio | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

Les rêves sont les garants et le pendant de la raison. C'est simple : sans eux nous deviendrions tous fous. Evidemment, vu qu'ils ont une fonction compensatoire destinée à rétablir notre équilibre psychologique, on pourrait logiquement en déduire aussi que plus ils sont dérangeants et plus on est dérangé, mais l'homme n'ira pas jusque là :-)

Écrit par : Un homme à Zosio | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

J'adhère à fond l'HOMME ! :-))))

Écrit par : Zosio | 26/11/2013

Répondre à ce commentaire

J'ai lu un truc il n'y a pas longtemps sur le travail du cerveau pendant les rêves. En fait, on rêve constamment, mais tout dépend à quel stade du sommeil on se trouve. Durant tel stade, on rêve, mais on ne se souvient de rien au réveil (même pas qu'on à rêvé). En revanche, pour les rêves dont on se souvient avec une précision quasi chirurgicale au réveil et même durablement, ils surviendraient entre 2 stades de sommeil, dans un état de semi-éveil (oui oui), dont on n'a pas conscience tellement c'est rapide. On a le sentiment que le rêve dure très longtemps parfois, en fait, c'est bouclé quasi instantanément.
Pour autant, je ne pense pas qu'on doive s'inquiéter du contenu parfois bizarre de nos rêves. C'est le seul moment où notre cerveau est vraiment maître à bord, c'est lui qui décide:)

Écrit par : Angele | 03/12/2013

Répondre à ce commentaire

Oui, les rêves qui nous poursuivent arrivent quelques instants avant le réveil. Dans le sommeil "paradoxal" (il me semble). Soit un demi-sommeil moins reposant que le sommeil profond. Et le plus souvent, j'y retrouve des éléments des pensées ou actions des jours ou heures précédents.
J'aimerais tenter l'hypnose, pour moi, mais surtout avec mon fils qui n'a jamais parlé (autisme). Je suis persuadée que son subconscient le lui permettrait. J'aime explorer tous ces liens entre la pensée, l'action, le ressenti...
Belle journée à toi Angèle.

Écrit par : Zosio | 04/12/2013

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, j'avoue que l'hypnose me tente beaucoup, surtout depuis que j'ai lu le bouquin dont je parle sur mon blog. Et puis aussi, pour voir plus clair dans certains trucs.
Pour ton fils, je ne sais pas ce que l'hypnose lui permettrait ou pas, mais tu peux te renseigner où trouver quelqu'un de sérieux.
Bonne nuit!

Écrit par : Angele | 12/12/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.